may 2019

Codes d’anomalie sur le rendement du système de position d’arbre à cames établis dans l’historique

Le témoin d’anomalie « Check Engine » (vérification du moteur) peut être allumé sur certains modèles ATS, CT6, CTS 2016-2018; LaCrosse, XT5 2017-2018; et Enclave, Regal et Traverse 2018 équipés du moteur V6 de 3,0 L (EC LGW) ou V6 de 3,6 L (EFC LGX, LFY) (fig. 9). Le véhicule peut également présenter plusieurs problèmes de maniabilité, comme des hésitations ou une perte de puissance, après un événement d’arrêt/démarrage automatique. De plus, les codes d’anomalie de rendement du système de position d’arbre à cames P0011 (rendement du système de position d’arbre à cames d’admission, rangée 1), P0014 (rendement du système de position d’arbre à cames d’échappement), P0021 (rendement du système de position barbacanes d’admission, rangée 2) et P0024 (rendement du système de position barbacanes d’échappement, rangée 2) peuvent être établis dans l’historique.

 

Fig. 9

 

Les codes d’anomalie peuvent aussi être établis en même temps ou peuvent être établi en pairs de codes d’anomalie de rendement de déphaseur (P0011 et P0021 ou P0014 et P0024). Dans certains cas, un, puis trois codes d’anomalie de rendement de déphaseur peuvent être établis (P0011 en premier, puis P0021, P0014 et P0024).

Ces conditions et codes d’anomalie peuvent être causés par une anomalie de logiciels qui ne permet pas le redémarrage de l’état « verify sync » (vérifier la synchronisation) ni d’atteindre la synchronisation complète lorsque le moteur redémarre pendant un événement d’arrêt/démarrage automatique. Dans ce cas, le module de commande du moteur (ECM) signale les positions réelles de l’arbre à cames à zéro pendant qu’il continue à commander le déplacement des actionneurs, ce qui entraîne des problèmes d’irrégularité du moteur ou de maniabilité, de même que la possibilité d’établissement de plusieurs codes d’anomalie de rendement du déphaseur d’arbre à cames.

Ces problèmes de rendement de déphaseur d’arbre à cames et de maniabilité sont en cours de révision par l’équipe d’ingénieurs de GM. Si aucun autre problème n’est détecté, effacer les codes d’anomalie et remettre le véhicule au client.

GM Engineering évalue actuellement ce problème et travaille sur une recommandation de réparation. Pour plus d’information, se reporter au document n° PIP5568E.

 

– Merci à Bryan Salisbury

Les améliorations de la gestion des cas des concessionnaires améliorent la communication et accélèrent les temps de réponse.
Déclic produit par le tube de poussée