June 2019

Groupes motopropulseurs Silverado HD et Sierra HD 2020

Les tout nouveaux camions Silverado HD 2020 (fig. 9) et Sierra HD offrent deux choix de motorisation : le tout nouveau moteur essence V8 de 6.6L (EFC L8T) jumelé à la boîte de vitesses automatique 6L90 à 6 rapports (EFC MYD) et le moteur diesel V8 Duramax de 6.6L (EFC L5P) couplé à la toute nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports Allison 10L1000 (EFC MGM, MGU).

 

Fig. 9

 

Moteur essence 6.6L V8

Le nouveau moteur essence 6.6L V8 (fig. 10) utilise un petit bloc de fonte avec culasse d’aluminium, un vilebrequin en acier forgé, des bielles en métal forgé et des composants supplémentaires à haute résistance pour une durabilité à long terme. Il génère 401 chevaux et un couple de 464 lb-pi — 22 pour cent de couple supplémentaire et jusqu’à 18 pour cent en plus de capacité de remorquage en comparaison au moteur 6.0L V8 essence précédent. Avec un calage variable de soupape et l’injection directe allumée par bougie (SIDI), il délivre une commande précise de carburant qui permet un taux de compression de 10,75/1 pour un rendement amélioré et le rendement du carburant.

 

Fig. 10

 

Le système d’alimentation en carburant est une conception électronique sans retour à la demande qui réduit la température interne du réservoir de carburant sans renvoyer le carburant chaud du moteur du véhicule au réservoir de carburant pour de plus basses émissions évaporatives. La pompe à carburant électrique de style turbine est fixée au module de pompe à carburant du réservoir de carburant à l’intérieur du réservoir de carburant. La pompe à carburant haute pression, la pression dans la rampe à carburant, le calage de l’injection de carburant et la durée de l’injection sont commandés par le module de commande du moteur (ECM). Le capteur de pression de carburant est un dispositif à 3 broches 5 V réparable, placé sur la conduite d’alimentation en carburant à l’avant du réservoir de carburant.

La capacité en huile moteur avec le filtre est de 8 pintes (7,6 litres), huile dexos® 1 approuvée – GEN 2 de classe de viscosité 5W-30 est requise.

Le moteur essence 6.6L est également proposé avec doubles alternateurs pour prendre en charge les besoins électriques de remorquage, de déneigement et d’autres tâches.

 

Moteur diesel Duramax 6.6L V8

La puissance et la capacité de remorquage maximales des nouveaux camions HD proviennent du moteur éprouvé Duramax 6.6L V8 turbo-diesel (fig. 11) qui délivre 445 chevaux et un couple de 910 lb-pi. Sa capacité de remorquage est augmentée jusqu’à 52 pour cent avec des améliorations de chaîne cinématique incluant l’utilisation de la toute nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports Allison 10L1000.

 

Fig. 11

 

Le bloc-moteur renforcé utilise une conception avec jupe profonde pour une rigidité accrue et les culasses d’aluminium légères dissipent rapidement la chaleur. Les quatre soupapes par cylindre et les orifices présentent une conception à haut tourbillon pour améliorer la combustion.

Le moteur du véhicule utilise huit bougies de préchauffage de céramique qui favorisent le rendement à travers une capacité en température plus élevée et un préchauffage plus rapide. Les bougies de préchauffage de céramique sont considérées comme à usage unique parce qu’elles sont beaucoup plus sensibles aux dégâts que les bougies de préchauffage classiques. Chaque fois qu’une bougie de préchauffage de céramique est déposée de la culasse, une bougie de préchauffage neuve doit être posée. Éliminer l’accumulation de calamine dans l’alésage de bougie de préchauffage avant de poser la bougie neuve.

La capacité en huile moteur avec filtre est de 10 pintes (9,5 litres). Une huile moteur de la classe de viscosité 15W-40 avec API CJ-4 ou CK-4 est requise. Par temps extrêmement froid, à moins de 0 °F (–18 °C), utiliser l’huile moteur 5W-40.

Le système de post-traitement d’échappement diesel est conçu pour réduire les niveaux d’hydrocarbures (HC), de monoxyde de carbone (CO), d’oxydes d’azote (NOx) et de matières particulaires (PM) dans les gaz d’échappement du moteur. La réduction de ces polluants à de niveaux acceptables est réalisée à l’aide d’un catalyseur d’oxydation diesel (COD), d’un catalyseur de réduction sélective (SCR) et d’un filtre à particules diesel (DPF). Le fonctionnement du système de post-traitement des gaz d’échappement diesel exige l’utilisation de carburant diesel à très faible teneur en soufre (ULSD) et de fluide d’échappement diesel (DEF).

Le réservoir DEF est replacé plus en arrière sur le cadre de camion HD et invisible de l’extérieur. L’entrée de remplissage de DEF se trouve près du remplissage de carburant pour un remplissage commode (fig. 12). Un affichage d’indicateur électronique sur le centralisateur informatique de bord (CIB) indique le niveau de fluide DEF. En outre, lorsque le niveau de DEF devient bas, un avertissement s’affiche au CIB. Lorsque le réservoir est presque vide, la vitesse du véhicule est limitée progressivement. Au moins 2 gallons (7,57 L) de DEF doivent être ajoutés pour arrêter la limitation de vitesse.

 

Fig. 12

 

Refroidissement après fonctionnement

La nouvelle fonction après fonctionnement du moteur diesel Duramax a été spécialement conçue pour les situations de remorquage exigeantes. Le système de post-fonctionnement permet au moteur du véhicule de continuer à fonctionner jusqu’à 15 minutes pour le refroidir en faisant tourner le grand ventilateur à vitesse variable de 28 pouces (71 cm) de diamètre, et la circulation du liquide de refroidissement. Le système avertit le conducteur que le refroidissement du moteur est nécessaire lorsque la position de stationnement (P) est sélectionnée, en affichant une alerte sur le centralisateur informatique de bord (CIB) qui indique qu’il faut laisser le moteur tourner pour le refroidir. Si le message est ignoré, que le véhicule est arrêté et quitté, le camion redémarre de lui-même via le mode de démarrage à distance pour le refroidissement. Le camion s’arrête lorsque son moteur atteint une température acceptable.

 

Chauffe liquide de refroidissement du moteur

La sortie du réchauffeur du liquide de refroidissement du moteur a été déplacée vers un emplacement externe plus pratique, côté conducteur du camion, intégré dans le pare-chocs avant (fig. 13), ce qui élimine le besoin d’un cordon à suspendre à la calandre ou d’ouvrir le capot et le brancher. Le réchauffeur de liquide de refroidissement fonctionne avec du courant alternatif 110 V provenant d’une source d’alimentation externe. Il est conçu pour réchauffer le liquide de refroidissement dans la zone du bloc-moteur afin d’améliorer le démarrage par temps froid –18 °C (0 °F).

 

Fig. 13

 

Les véhicules équipés d’un réchauffeur de bloc-moteur doivent être branchés au moins quatre heures avant de démarrer. Un thermostat interne peut exister à l’extrémité de la fiche du cordon, pour empêcher le fonctionnement du réchauffeur du liquide de refroidissement du moteur à des températures supérieures à –18 °C (0 °F). Le réchauffeur de liquide de refroidissement aide également à réduire la consommation de carburant pendant qu’un moteur froid se réchauffe. L’unité est équipée d’un cordon d’alimentation CA détachable. Une protection contre les intempéries est prévue sur le cordon pour protéger la fiche lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Pour plus d’information sur les nouveaux Silverado HD et Sierra HD 2020, se reporter au bulletin n° 19-NA-091.

 

– Merci à Kevin Minor et Sherman Dixon

 

 

Débuts des tout nouveaux Chevrolet Silverado HD et GMC Sierra HD 2020
Toute nouvelle boîte de vitesses automatique 10 rapports Allison